Sélectionner une page

Lower Newcastle / Tracadie-Sheila / Bertrand

par | 23 Août 2017 | Maritimes à vélo, Nouveau-Brunswick (retour) | 0 commentaires

Jour 34:  Lower Newcastle  –  Tracadie-Sheila  (76km  total:  2040km)

 

Après avoir presque fait le tour du cadran… je me lève plus que bien reposée!
Très, très belle journée. Température idéale. Large accotement. Pas de dénivelé ni de vent de face. Je ne pouvais demander mieux!

J’ai vu un piano en plein milieu de la rivière.
En avant, des oiseaux qui donnaient l’air d’être des spectateurs. J’avais juste l’impression qu’ils attendaient que le spectacle commence!

Je me suis rendue au centre-ville de Tracadie-Sheila.
J’en ai profité pour aller voir plusieurs sites historiques dont celui du cimetière aux lépreux. Difficile à croire mais oui, plusieurs lépreux ont été traités et mis en quarantaine et ce, de 1849 jusqu’à dans les années 1960!

Ce qui m’a, aussi, beaucoup impressionné c’est le prix du stationnement de l’hôpital… 1$.
Ça fait pas mal différent du prix demandé dans la région métropolitaine!!!

C’est en suivant le blogue “exploratrice à vélo” que j’ai eu l’idée de m’arrêter chez Chantal et Shianti (la tourterelle) pour la nuit.
Choix que je n’ai vraiment pas regretté. Très bel accueil!

Jour 35:  Tracadie Sheila – Bertrand  (58km  total:  2098km)

J’ai croisé un beau p’tit couple sur mon chemin.
L’un couvait alors que l’autre était juste de l’autre côté de la route à, semble-t-il, surveiller les environs.

J’ai un vent de face sur tout le trajet. Ça ne m’a quand même pas empêché de voir ces pièges à homard aux couleurs de l’Acadie. Les couleurs bleu, blanc et rouge sont omniprésentes sur la route.
Je suis, par la suite, passée par Caraquet avant de me rendre au Village Historique Acadien.

En raison du vent, j’arrive au village un peu plus tard que ce que j’aurais aimé.
Le village historique, c’est un village reconstitué qui comprend des bâtiments dont la plupart sont authentiques et qui datent de 1770 jusqu’au début du XXe siècle. Plusieurs interprètes, en costumes d’époque, donnent vie au village et offrent différentes informations aux visiteurs.

J’ai logé sur place, à l’Hôtel Château Albert. C’est une reconstitution d’un hôtel de Caraquet du début du XXe siècle.
J’ai beaucoup aimé même si les murs ne sont pas bien insonorisés. J’entendais mon voisin ronfler mais en mettant l’air conditionné ça a réglé le problème!