Sélectionner une page

Entre Nipigon et Thunder Bay, la “17” a été  surnommée la Terry Fox Courage Highway (l’autoroute du courage) en l’honneur de Terry Fox.

Terry Fox, Courage Highway

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas.
Beau ciel bleu, peu de dénivelé (∼450m)… c’est fou comme la perception change! Après avoir fait des journées comportant des dénivelés de 800-900 mètres, je considère maintenant un dénivelé de 450m comme étant un “piece of cake”!

Je continue de croiser des cyclistes venant de l’ouest… le plus souvent des hommes. En fait, à part la jeune fille rencontrée sur le ferry de l’île Manitoulain et le jeune couple rencontré il y a quelques jours, ça n’a été que des hommes.
Ce cycliste, m’a, lui aussi, dit qu’il avait eu un vent de face dans les prairies. Je croise les doigts car si la tendance se maintient… je vais avoir un vent de dos!!!

En m’approchant de cette station service, ça m’a rappelé des souvenirs.
Ça m’a fait pensé à ma traversée de l’Asie en 2014. À ce moment-là, nous étions en Chine au nord du désert du Taklamakan et la chaleur était torride. Nous roulions sur l’autoroute et à chaque fois que nous croisions une station service, pour nous, l’équivalent d’un “coke stop”, on en profitait pour s’arrêter et refaire nos provisions d’eau, de jus et de boissons gazeuses.
Ici, la chaleur est loin d’être torride… j’en ai néanmoins profité pour luncher.

Ça fait du bien de quitter la “17”.
À partir de maintenant et jusqu’à Thunder Bay, j’emprunte le “Lakeshore Drive”.

Sur la route près du Thunder Bay International Hostel.

Thunder Bay International Hostel

Pour se rendre au mémorial Terry Fox, on a pas le choix, il faut passer par l’autoroute.
À ma grande surprise, après avoir roulé sur la “17” pendant des centaines de kilomètres, il y a, ici, sur la bretelle d’accès de l’autoroute, un panneau interdisant l’accès aux piétons et aux cyclistes.
J’y suis quand même allé… et j’ai rencontré un piéton qui marchait sur l’accotement. Il m’a dit, avec un grand sourire, que nous n’avions pas le droit d’être là!

Terry Fox, Courage Highway

Terry Fox (1958-1981)

En rémission d’un cancer, il a entrepris, en 1980, la traversée du Canada à pied afin d’amasser des fonds pour la recherche.
Il a, amputé de sa jambe droite à cause de la maladie, couru 5373 kilomètres – un marathon au quotidien pendant 143 jours – avant que le cancer ne le force à abandonner à quelques kilomètres d’ici.

À ce jour, des millions ont été recueillis par Fox ou en son nom au profit des gens atteints de cancer dans le monde entier.

source: panneau d’information près de la statue de Terry Fox

Ce monument, symbole de l’union du pays, reproduit les armoiries de toutes les provinces et de tous les territoires ainsi que les emblèmes du Canada, le castor et la feuille d’érable.

Je loge dans un quartier résidentiel de Thunder Bay (airbnb).
Ça me fait beaucoup penser à Sherbrooke… c’est côteux!

Demain, parc provincial Kakabeka Falls.