Sélectionner une page

Il est où le bonheur?

par | 19 Juin 2018 | chemin du Piémont Pyrénéen, GR78 | 17 commentaires

Randonnée jour 15: St-Bertrand-de-Comminges – Refuge St-Martin (11,8km total: 269,8km)

 

Très beau début de journée. Je m’arrête à Loure-Barousse pour un café et un chausson aux pommes… j’adore les pâtisseries en France!!! Peu à peu le brouillard se met de la partie. Je suis en plein milieu de la forêt. Je décide de m’arrêter au Refuge St-Martin (un refuge malheureusement fermé et barré) lorsque la pluie se met de la partie. Je monte ma tente, je dîne et je fais une petite sieste. La pluie s’est arrêtée et le brouillard s’est levé à mon réveil. J’en profite, pendant cette accalmie, pour refaire mes provisions en eau. Je me sens tellement bien! Il est où le bonheur… il est ici le bonheur!!!

Randonnée jour 16: Refuge St-Martin – Juzet-d’Izaut (15,4km total: 285,2km)

 

Je quitte tôt après un bon petit déjeuner (café et pain au “beurre de peanuts”). M’être arrêtée hier a été une excellente décision car le chemin, en raison de plusieurs bifurcations, aurait été difficile à trouver dans le brouillard. Après la montée d’hier, j’entreprends la descente et je finis par sortir de la forêt!!! Je termine la journée au gîte (Halte St-Jacques) de Juzet-d’Izaut. Un autre randonneur s’y trouve. Venant de directions opposées, nous échangeons nos bonnes adresses! Agréable soirée et repas partagé avec les propriétaires du gîte. Je trouve tellement que la nourriture est bonne en France! Il faudra vraiment que je m’y mette (à mieux cuisiner) à mon retour à la maison!!!

Randonnée jour 17: Juzet-d’Izaut – Col de Portet-d’Aspet (13,8km total: 299km)

 

Le randonneur rencontré hier m’a dit que le GR78 est considéré comme l’un des GR les plus difficiles de France. Les quelques centaines de mètres de dénivelés par-ci par-là rendent, effectivement, le chemin “challengeant”! Aujourd’hui, ça a été une journée quasi parfaite… du soleil toute la journée! Après le mauvais temps des derniers jours (des dernières semaines!!!) c’est vraiment apprécié! Je n’ai pas eu trop chaud car une partie du chemin s’est déroulée dans la forêt. J’ai, malgré tout, pu, à quelques reprises, admirer les cimes encore enneigées des Pyrénées. Après 6 heures de marche (et de montée!), je m’installe au camping “Les Asphodèles” au Col de Portet-d’Aspet. Le camping ouvre normalement début juin mais en raison de la température des dernières semaines… il était encore fermé! Le propriétaire  m’a, cependant, donné l’autorisation de m’y installer quand même. J’ai une vue imprenable… je suis tellement privilégiée! Il est où le bonheur… il est ici!!!

Randonnée jour 18: Col de Portet-d’Aspet – Aucazein (17,1km total: 316,1km)

 

La vie est pleine de petits bonheurs: une bonne nuit de sommeil, un beau paysage au sortir de la tente, un bon café, une paire de pantalons propre pour débuter la journée (j’en ai profité hier pour faire un vrai lavage!!!), de l’eau fraîche prise à la fontaine (on m’a dit, par la suite, qu’à moins d’indication contraire, l’eau des fontaines est toujours potable), une épicerie ouverte (ces derniers temps, elles étaient toujours fermées lors de mes passages!), la possibilité de refaire mon “stock” de café, de sucre et… de kleenex!  De jolis villages fleuris, un beau chemin, la forme et la capacité de faire ce beau chemin et bien sûr… un bon WIFI!!! La vie est pleine de petits bonheurs!!!

Le retour du beau temps rend le voyage définitivement plus agréable. Je suis, aussi, très contente de pouvoir enfin utiliser ma tente. Je n’ai plus l’impression de transporter du poids pour rien!!!